Experimentation : 2. Compostage Bokashi en pied d'immeuble

Dans le cadre de sa politique de réduction des déchets à la source, en 2017 Bordeaux Métropole avait lancé un appel à projet "compostage partagé" visant à mettre en place gratuitement des points de compostage en pieds des immeubles ou sur des espaces publics. Un groupement de 10 foyers minimum recevait un composteur de jardin et l'accompagnement logistique pour le faire fonctionner. Le but étant de réduire de 30 % le volume des ordures ménagères.

La solution proposée par la Métropole n'étant pas adaptée à notre cas, notre groupement de résidents a répondu à l'appel à projet en soumettant l'alternative du compostage Bokashi.

Expérimentation du compostage partagé Bokashi en milieu urbainLa "Direction gestion des déchets et propreté – Service études et prévention" de Bordeaux Métropole a hélas rejeté notre projet. Après plusieurs échanges Bordeaux Métropole nous a finalement autorisé à expérimenter la solution Bokashi, mais sans aucune aide de leur part. La Métropole se pose ici en simple observateur.

Le bailleur de l'immeuble, dans un premier temps avait lui aussi refusé le projet, pensant que nous demandions l'installation d'un composteur de jardin totalement inadapté à notre résidence. Mais après avoir étudié notre projet, il y a vu l'opportunité de créer du lien entre les résidents. Il a donc accepté de soutenir le projet et nous l'en remercions grandement.

Le projet "Compostage partagé Bokashi" est donc lancé, soutenu par le bailleur et l'amicale des locataires de l'immeuble. Le matériel a été commandé par le bailleur. La suite à réception de celui-ci...

Épisode précédent de l'expérimentation : 1. Pourquoi le compostage Bokashi ?